Au sommaire de Satellimag n°286 du 13 février 2017


 

Lorenzo Benedetti (Canal+) : « Comme le clair, le digital est une des vitrines du groupe Canal+ »

En rachetant 60 % de Studio Bagel en 2014, le groupe Canal+ s’est assuré l’exclusivité des contenus issus de ce réseau de chaînes YouTube dédié à l’humour et cofondé en novembre 2012 par Lorenzo Benedetti. La nomination de ce dernier comme directeur des créations originales digitales de Canal+ il y a trois mois installe la création numérique comme une des vitrines du groupe. Elle élargit également les perspectives des contenus et talents issus du web. Le navire amiral de la nouvelle entité reste Studio Bagel qui, après le web et une incursion à la télévision et dans le brand content, prépare son arrivée au cinéma.

TF1 lance une offre de réalité virtuelle

Pour ses débuts dans la réalité virtuelle (VR), TF1 aurait pu consacrer une partie de son application MyTF1. L’entreprise a préféré créer un dispositif dédié qui, non seulement prolongera les marques de ses antennes, mais proposera aussi des productions originales. Elle s’est ainsi engagée dans un premier préachat de fiction : Sergeant James, court métrage d’Alexandre Perez produit par Avi Amar de Floréal Films. Rendez-vous mi-février sur MyTF1 VR.

Electron Libre Productions (Yannis Chebbi, Michaël Kazan) à l'assaut de la fiction

Atypique dans son modèle, éclectique dans son positionnement avec des programmes populaires comme Le Concert de Paris, des magazines et des documentaires pointus sur l’histoire ou le patrimoine, Electron Libre Productions jette aujourd’hui un œil du côté de la fiction. Sept ans après être entrée dans le giron du groupe Lagardère, la société de Yannis Chebbi et Michaël Kazan souhaite ouvrir cette porte en France, mais aussi en Afrique du Nord, avec la création d’une filiale ou l’acquisition d’une société installée au Maroc. Explications avec Yannis Chebbi.

Filtrer votre recherche en cliquant sur une lettre :